Trouver un produit
Demander une proposition
Déclarer un sinistre
Nous contacter
Nos bureaux à travers le monde

* Pantaenius UK Limited is authorised and regulated by the Financial Conduct Authority (Authorised No.308688)

** Pantaenius America Ltd. is a licensed insurance agent licensed in all 50 states. It is an independent corporation incorporated under the laws of New York and is a separate and distinct entity from any entity of the Pantaenius Group.

Bienvenue dans votre espace client
  • Télécharger les contrats, les conditions et les clauses
  • Trouvez vos factures et vos montants à payer
  • Vérifiez et modifiez vos informations personnelles

Fléau dans le diesel

Lorsque le moteur casse soudainement ou qu’il ne démarre plus suite à une longue période d’immobilisation, beaucoup de propriétaires ne comprennent souvent pas ce qu’ils leur arrivent.
Il se peut que la raison de la panne soit due aux micro-organismes qui se sont installés dans le réservoir du bateau, d’abord inaperçus, ensuite avec des conséquences fatales.

Nous vous expliquons comment vous pouvez résoudre le problème de ce fléau sans grands efforts.
Même si le terme « fléau dans le diesel » évoque d’abord des associations plutôt sombres, un peu d’eau dans le réservoir suffit parfois pour redémarrer le processus. Cela peut être causé par la condensation, le diesel contaminé ou tout simplement la négligence lors du ravitaillement.
Si cette eau s'installe au fond du réservoir, les micro-organismes commencent à se multiplier dans la couche entre l'eau et le diesel. Particulièrement dans les climats chauds ou pendant les mois d'été, les conditions climatiques dans le réservoir offrent d'excellentes conditions pour la prolifération de ces passagers clandestins. La règle suivante s’applique : plus la durée de vie est longue, plus nombreux sont les micro-organismes.

Le problème cependant n’est pas nécessairement les bactéries elles-mêmes, mais leurs produits métaboliques qui forment une boue bio-organique épaisse et noire dans le réservoir et qui peuvent obstruer les filtres à essence, les valves de carburant ou les injecteurs. En plus, les produits métaboliques favorisent la corrosion dans le réservoir et sur les pièces du moteur, tels que les injecteurs, et peuvent ainsi conduire à des dommages considérables à long terme.
Même si le réservoir contient déjà une quantité considérable de cette boue bio-organique, le seul signe est souvent que le moteur tousse un peu après quelques temps en marche sur l’eau. Cela arrive lorsque la masse, précédemment installée au fond du réservoir est remuée par la houle et atteint le port d’admission.

Les carburants spéciaux de meilleure qualité avec un biodiesel moins élevé peuvent y remédier. En attendant, il y a également un tout nouveau type de carburant diesel, déjà vendu dans de nombreuses stations  essence marines, dont la composition promet une résistance complète contre l’infestation des micro-organismes.

Une méthode pour empêcher la croissance des bactéries, des champignons et des levures ou même de les supprimer complètement du diesel, déjà utilisée depuis longtemps dans le domaine des sports nautiques, est l’addition des additifs au diesel traditionnel. En fonction de la concentration, la durée de vie moyenne et les conditions climatiques, même une petite quantité de ces additifs peut être suffisante pour contrôler les micro-organismes et prévenir la corrosion biologique. Une fois le fléau du diesel a frappé, cependant, il n’y a pas d’autre issue qu’un nettoyage approfondi du réservoir, puisque la boue bio-organique ne se dissout pas sans résidu.

Des rapports et des tests de divers produits se trouvent facilement dans la presse professionnelle et autre média. Bien évidemment, le spécialiste moteur à qui vous faites confiance peut certainement vous donner des informations quant aux méthodes disponibles.

Pour garantir une protection permanente, nous recommandons des vérifications régulières du contenu du réservoir et l’utilisation d’un carburant spécial ou un additif au carburant. La période d’hivernage qui commence juste pour des nombreux propriétaires, est également une bonne occasion pour vidanger le réservoir et remplacer les filtres à essence et les cartouches filtrantes.

Mise à jour : Selon le portail des sports nautiques SAIL24.com, la vente aux particuliers des additifs diesel contenant le séparateur formaldéhyde MBO ne sera plus permise à compter du 01.12.2018. La raison étant la classification de ce composant des additifs carburant comme cancérigène. Plus d’information sur Sail24.com.

 

 

 

PANTAENIUS - un partenaire fiable
Il est important de se sentir bien et en sécurité
50
ans

d'expérience garantissent un service unique et efficace dans la gestion de sinistre, lorsque vous en avez le plus besoin.

100.000
clients

nous font déjà confiance et font de Pantaenius le numéro 1 de l'assurance plaisance en Europe.

35.000
spécialistes

composent notre réseau de professionnels, permettant d'assurer un véritable service local et de conseil dans le monde entier.