Trouver un produit
Demander une proposition
Déclarer un sinistre
Nous contacter
Nos bureaux à travers le monde

* Pantaenius UK Limited is authorised and regulated by the Financial Conduct Authority (Authorised No.308688)

** Pantaenius America Ltd. is a licensed insurance agent licensed in all 50 states. It is an independent corporation incorporated under the laws of New York and is a separate and distinct entity from any entity of the Pantaenius Group.

Bienvenue dans votre espace client
  • Télécharger les contrats, les conditions et les clauses
  • Trouvez vos factures et vos montants à payer
  • Vérifiez et modifiez vos informations personnelles

L'ENTRETIEN DES SYSTÈMES MOTEURS - S'ASSURER DU BON FONCTIONNEMENT DU NAVIRE

Comme pour une voiture, le système moteur du navire doit être entretenu, révisé régulièrement et adapté au temps froid de l'hiver. Contrairement aux véhicules routiers ou à la navigation professionnelle, il n'y a pas d'organismes de normalisation qui vérifient l’état de navigation du navire de plaisance. Ce n'est pas une raison pour négliger votre système moteur, que vous ayez un bateau à moteur ou un voilier. Profitez des mois d'hiver pour éviter les mauvaises surprises au printemps.

Pour chaque moteur, il est recommandé de changer l'huile au moins une fois par an, car l'huile contaminée peut endommager le moteur et provoquer le grippage du piston. C'est une bonne idée de changer le filtre en même temps. Après avoir changé l'huile et le filtre à huile, le propriétaire du bateau doit se concentrer sur le système de refroidissement. La cartouche filtrante d'eau de mer doit être nettoyée, ainsi que le joint d'étanchéité, avec un lubrifiant sans acide ou de la vaseline. L’impeller, qui a passé l'hiver enveloppée dans un tissu propre, après avoir été frottée avec du glycérol, est placée dans le corps de pompe avec l'arbre. N'oubliez pas de vérifier le liquide de refroidissement (double circuit de refroidissement) et de le remplir si nécessaire. Les machines dotées d'un simple circuit de refroidissement doivent être complètement immergées dans l'eau pendant le stockage hivernal et rincées à l'eau douce. Nous vous recommandons ensuite d'appliquer un conservateur, fait d'un mélange d'eau et d'antigel, afin de prévenir les dommages causés par le gel et la corrosion. Lorsque vous travaillez avec un système de refroidissement à double circuit, l'eau de mer doit également être vidée et remplie d'antigel. La concentration d'antigel du circuit intérieur doit être vérifiée régulièrement. Ceci s'applique également aux moteurs équipés d'un système de refroidissement extérieur. Dans certaines circonstances, le mélange doit être adapté aux températures hivernales prévues.

Si possible, laissez le carburant dans le réservoir pendant l'hiver.

Lors du remplissage et re remplissage de l'antigel, vous devez noter pour les circuits intérieurs et extérieurs que le moteur doit être démarré afin de faire entrer le liquide dans les circuits. Il est donc conseillé de remplir l'antigel alors que le bateau est encore dans l'eau.


Selon les heures de fonctionnement, la courroie crantée doit être vérifiée une ou deux fois par an et, le cas échéant, retendue. Si la courroie est endommagée, elle doit être remplacée. En effet, une courroie trapézoïdale défectueuse peut conduire à ce que la batterie au-dessus de l'alternateur ne soit pas chargée, à ce que la pompe à eau de mer pour le système de refroidissement tombe en panne et à ce que la pompe de direction assistée ne fonctionne pas.


Les propriétaires d'un moteur de poupe ou saildrive doivent remplacer régulièrement les joints d'étanchéité, car ils sont partiellement ou totalement immergés dans l'eau et l'eau salée peut les fragiliser et les rendre fragiles rapidement. Le mode d'emploi du fabricant concernant la durée de vie du joint doit être pris très au sérieux. Dans le passé, les joints d'étanchéité poreux ont souvent entraîné une infiltration d'eau. Dans le pire des cas, le navire pourrait même couler. Vous devez également retirer l'hélice, lubrifier l'arbre et nettoyer l'hélice. Pour les bateaux équipés d'un système d'arbre, il est également important de vérifier le jeu de l'arbre dans le tube d'étambot et sur le support de l'arbre. En outre, l'huile de transmission doit être vidangée et remplacée par de l'huile neuve. Les anodes sacrificielles doivent également être vérifiées et remplacées si elles sont usées. Sachez qu'il existe différentes anodes pour l'eau salée et l'eau douce. Si vous n'êtes pas sûr, contactez une société de service professionnelle fiable. Tout comme pour les voitures, chaque constructeur possède sa propre succursale principale, mais dispose également de centres de service indépendants que l'on trouve dans la plupart des ports de plaisance et qui peuvent aider avec la plupart des moteurs.


Les réservoirs de carburant sont également importants, en particulier les réservoirs de diesel : ils doivent toujours être vidés de leur eau en hiver. Les bateaux plus anciens en particulier, sont équipés d'un tuyau de drainage qui peut être utilisé pour drainer l'eau qui s'accumule à la base du réservoir. Cependant, les nouveaux navires n'ont souvent pas ce tuyau, donc l'eau doit être aspirée à l'aide d'un tuyau d'arrosage. Tous les filtres et éléments filtrants doivent alors être remplacés par précaution.
Une question souvent débattue est de savoir si le réservoir de carburant doit être vidé pour l'entreposage hivernal ou laissé plein. Il est nettement préférable pour le navire que le carburant reste dans le réservoir, car cela empêche l'accumulation de gaz inflammables et de condensation, et l'essence aide à prévenir la corrosion. Toutefois, avant de prendre cette décision, vous devez vérifier auprès de l'exploitant de l'entrepôt d'hivernage si cela est permis. De nombreux sites n'autorisent qu'une quantité limitée de carburant stocké.

Si le carburant reste dans le réservoir, il doit être mélangé à un additif pour carburant. L'additif dissout les dépôts dans le réservoir et lie l'humidité et est ensuite simplement brûlé avec le carburant. L'additif doit être ajouté avant que le navire ne soit hiverné et doit être dispersé avec le moteur en marche pour lui permettre de libérer ses propriétés de conservation.



PANTAENIUS - un partenaire fiable
Il est important de se sentir bien et en sécurité
50
ans

d'expérience garantissent un service unique et efficace dans la gestion de sinistre, lorsque vous en avez le plus besoin.

100.000
clients

nous font déjà confiance et font de Pantaenius le numéro 1 de l'assurance plaisance en Europe.

35.000
spécialistes

composent notre réseau de professionnels, permettant d'assurer un véritable service local et de conseil dans le monde entier.